Ce samedi c’est crêpe party et écologie à la ferme de Paris

À vos marques, crêpes, partez ! Le samedi 8 février de 13 h 30 à 16 h 30, la Ferme de Paris organise un atelier gratuit de préparation de farines et dégustation de crêpes. Ce sera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir cette ferme atypique en plein centre de Paris. 

« À la ferme, on fait pousser nos céréales », explique Héloïse Lemetais, une des responsables de l’activité ce samedi. Sur les 5 hectares de la ferme, certains sont dévolus à la culture biologique des graminées et légumineuses. Blé, seigle, orge, triticale, avoine, sarrasin ou même pois chiches, peuvent être employés pour faire des crêpes. L’atelier de samedi abordera la question du bio et de l’écologie au travers de la culture des céréales avec les participants. Au cours de l’atelier, les animateurs expliqueront comment on transforme les récoltes de la ferme. L’intérêt nutritif des différentes farines, utilisés lors de la préparation des crêpes, sera dévoilé. Atelier ludique : des petits moulins seront mis à la disposition des participants. Ils pourront moudre des grains produits sur place et moissonnés en juillet dernier. S’ils le souhaitent, ils emporteront avec eux la farine qu’ils auront moulue. À la fin, une dégustation de crêpes sera organisée. « Par mesure d’hygiène, les œufs de nos poules ne serviront pas à la fabrication de la pâte, mais on présentera les différentes sortes d’œufs, leurs spécificités » ajoute l’animatrice. 

Crée en 1860 par l’agronome Georges Ville, la ferme a l’habitude d’accueillir un jeune public. Les activités sont a but pédagogique. Cette exploitation agricole est dans une démarche de sensibilisation et d’éducation aux bienfaits de l’agriculture biologique. Le message délivré par l’exploitation touche ses visiteurs. « Les enfants sont très intéressés par l’écologie. Ils sont attentifs, réceptifs à notre message. Parfois, ce sont même eux qui sensibilisent leurs parents », confie en souriant Héloïse Lemetais. Les enfants ne sont pas les seuls à s’intéresser au travail de la ferme. Les plus grands participent aussi à des ateliers. On y discute de permaculture. On y réalise des jardinières. Le prochain rendez-vous aura lieu, sur inscription, le 13 février de 9 h à 16 h. On y apprendra à faire un jardin en trou de serrurec’est-à-dire un potager autosuffisant s’adaptant aux espaces réduits. Les événements sont toujours organisés au rythme des saisons. Au mois d’octobre, des chevaux du bois de Vincennes ont fait une démonstration de trait. Les visiteurs ont pu semer des céréales sur les sillons fraîchement tracés.

Nourrissage des brebis de la ferme de Paris

La ferme de Paris ne se contente pas de faire pousser des céréales, des fruits et des légumes. Elle élève également des animaux. On y trouve une Basse-cour où caquettent des poules, des canards et des dindes. Des truies ont leur enclos dédié. Vaches normandes, brebis d’Ouessant, chèvres peu farouches, paissent dans les champs attenants. Ce samedi après-midi, il sera possible aux visiteurs de participer au nourrissage des chèvres et des brebis. Ces dernières attendent d’ailleurs des petits. N’hésitez donc pas à poser des questions, sur l’arrivée prochaine des agneaux, aux soigneurs.